Souvenez-vous, quant la crise à démarrer fin mars et le premier cas avéré de H1n1 le fameux "patient zéro" : Edgar Hernandez . Dans tous les médias, nous avions droits à des "Nous sommes faces à une pandémie......La grippe porcine est à nos portes......120 morts au Mexique.....plusieurs centaines de cas dans le monde....." nous étions sous le choc. En quelques jours seulement, le monde se retrouvait enfin uni autour d'un seul et unique adversaire. La crise financière était loin maintenant. Il vaut mieux être pauvre que mort tout de même....

Barack Obama lui même, l'homme le plus puissant du monde, notre nouvel icône, était confronté à ce redoutable ennemi. Pensez donc, une personne dans la délégation ayant accompagné le président au Mexique pourrait avoir contracté la grippe A en avril.

Tous ensembles contre ce méchant virus et surtout le groupe pharmaceutique suisse Roche qui se dit prêt à augmenter ses capacités de production du médicament anti-grippal Tamiflu..

Chaque jour qui passe voit augmenter le niveau de sécurité. Niveau 3 puis 4 ou encore 4A 4B......comme dans un feuilleton, le suspens est maintenu. Qui dit mieux ? Et bien le gouvernement qui décide "par précaution" le passage en niveau 5 du plan d'action d'urgence français. Car comme le dit Roselyne Bachelot, la grippe A (H1N1) "est très probablement en France même si nous n'avons pour l'instant aucun cas confirmé". Ouf.

On en profite pour nous rappeler quelques conseils élémentaires d'hygiène, comme à des enfants du primaire. Le ministère de la Santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé ont lancé, une campagne de sensibilisation à la grippe A. Un clip pour la télévision et trois clips pour les radios seront progressivement diffusés : "Utilisez un mouchoir en papier", "Lavez-vous les mains".....on croit rêver, dépenser des centaines de milliers d'euros pour nous rappeler d'être propre. A quand une campagne contre les doigts dans le nez au feu rouge.

Mais les victimes ne sont pas toutes humaines. Fin avril le président Égyptien Hosni Moubarak prend la décision de faire abattre quelques 250 000 porcs, élevés par la minorité chrétienne (environ 8% de la population), Soeur Emmanuelle doit se retourner dans sa tombe. Cette pseudo mesure sanitaire cache maladroitement un choix politico / religieux.

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) communiqué samedi à Genève, la grippe porcine a contaminé 3.440 personnes dans 29 pays et fait 48 morts (45 au Mexique, deux aux Etats-Unis et un au Canada). Mais ce bilan monte à 53 décès si l'on prend en compte le dernier chiffre officiel mexicain de 48 morts et si on ajoute celui du Costa Rica et le 3e décès au Etats-Unis. Les Etats-Unis ont également annoncé samedi 2.254 cas confirmés, en hausse de plus de 600 par rapport à la veille, dans 44 Etats.

Au Mexique, l'épidémie a fait 1.626 malades et 48 morts.

Alors de grâce, si votre voisin dans les transports en commun renifle, se mouche, ou éternue ne fuyez pas en courant en hurlant des insanités il est peut être tout simplement allergique.